Tous savoir sur le succès de votre croissance, 4 choses à éviter

Au courant de la croissance de votre entreprise, les besoins opérationnels boostent et dans la plupart de temps la gestion financière de votre entreprise doit changer.  Evitez ces 4 pratiques commerciales courantes qui ont le potentiel de pouvoir rompre inopinément les « bons moments » de l’expansion de votre cycle économique.

Depuis 2016, les entrepreneurs deviennent de plus en plus optimistes. L’indice de confiance a augmenté près de +15,7 %. Ainsi,  trois quarts des entrepreneurs voient une aubaine pour la croissance de leurs startups. Cela traduit une augmentation considérable des ventes et la rentabilité des startups.

En conséquence, les startups vont plus embaucher, investir davantage et étendre leurs activités dans d’autres nouveaux secteurs.

Dans pareilles situations, vous serez très occupé, dépassé par les opérations dont vous serez gestionnaire. A un certain moment, vous perdrez un œil sur quelques éléments clés de votre entreprise. Et pourtant il est très crucial que vous puissiez effectuer un suivi régulier afin de maintenir votre équilibre financier.

A découvrir : Comment lutter contre le stress avec le sport

Gagner de l’argent est la raison d’être de votre entreprise. Ainsi, en tant que patron d’entreprise, vous devez connaitre les informations financières de base. Entre autre les flux de trésorerie de votre entreprise, combien de bénéfices sont attendus, quels seront les bénéfices trimestriels.

Pour le succès de votre entreprise, il y a certaines habitudes commerciales à éviter afin que le développement de votre entreprise, ne puisse asphyxier le cycle économique de votre entreprise.

En voici quatre pires comportements à éviter :

Augmentation explosive des crédits (dettes) aux clients

La mauvaise  gestion des encaisses est l’une des causes courantes pour l’échec de l’entreprise. C’est delà que les problèmes débutent. Lorsque vous offrez des crédits aux clients d’une manière irréfléchie, exagérée et que vous ne possédez pas les moyens efficaces pour les recouvrer.

Nombreux chefs d’entreprise sont convaincus que tous les clients doivent accéder au crédit et cela aux mêmes conditions. Lorsque vous êtes un chef d’entreprise, il faut éviter des telles pratiques commerciales car le crédit est individuel.

Lorsque vous octroyez un crédit, vous cessez d’être uniquement un fournisseur de service ou des produits. Cependant, vous devenez en même temps une banque et une entreprise de fournitures de services ou de produits. Pour la politique de crédit des entreprise, il est conseillé que vous pouvez octroyer le crédit jusqu’à hauteur de 25% de vos clients. Et le crédit est octroyé lorsque vos recettes/bénéfices augmentent.

A découvrir : Pourquoi et comment maîtriser ses encours clients ?

Toutefois, vous devez revoir votre politique de crédit en octroyant le crédit sur base de la relation globale du client et l’entreprise mais aussi de sa solvabilité afin d’assurer une bonne croissance de votre entreprise. Il est temps que vous puissiez examiner votre politique de crédit et de mettre en place des changements efficaces pour l’année 2018.

Inventaire de stocks irrégulier

Lorsque  votre entreprise est dans une période de croissance  (vous avez gagné des nouveaux marchés), gardez toujours un œil sur l’inventaire de votre stock en dépit de vos multiples taches. Les personnels embauchés peuvent  vous faciliter le contrôle de stock.

Cela étant, le suivi de stock est important car il détermine votre trésorerie. Il vous donne des détails précis sur l’état de votre dépôt ou de la production capable de satisfaire et/ou réaliser vos recettes.

Néanmoins, vos comptables doivent vous fournir des conseils sur la façon de pouvoir évaluer et gérer votre stock. Ils peuvent vous fournir des tendances du marché ou décrire les comportements des prospects de votre nouveau marché. Ces informations vous permettront d’améliorer ou de prendre des décisions sur la gestion de vos stocks.

Légèreté dans le délai de remboursement de créances

Dans le même angle, lors de l’examen de votre politique de crédit, vous devez, en tant que chef d’entreprise, tenir compte de votre calendrier de remboursement de vos créances.

Dans une période de croissance, vous avez besoin de maximiser les recettes pour financer vos projets. Si vous canalisez tous les paiements de vos créances à une même date et que vos clients honorent en compte goûte ou ne respecte pas le délai ; cela peut asphyxier votre trésorerie et créer des charges. Dans une telle situation, vous serez obligé de booster vos ventes ou votre production afin de compenser ce manque.

Sache que l’argent issu de vos ventes, non encore collecté ne peut être disponible pour le financement de votre expansion. En conséquence, vous pouvez  conduire votre entreprise à un endettement inutile ou ralentir votre croissance et l’augmentation de votre BFR (Besoin en fonds de roulement) suite à une mauvaise gestion de votre trésorerie.

Pour éviter cette horrible situation, vous pouvez revoir vos mécanismes de remboursement de vos créances, mettre en place le système d’escomptes pour motiver les clients qui remboursent à temps et un système de pénalités pour ceux qui accusent des retards dans le remboursement.

Se concentrer principalement aux ventes

Lorsque votre entreprise est en pleine expansion, vous songez à chercher des prêts ou autres crédits afin que vous puissiez renforcer votre fond de roulement et maintenir votre croissance. Pour ce faire, répondez toujours ces deux questions cruciales avant de pouvoir élaborer la demande de crédit.

1/ Votre entreprise est – elle rentable ?

2/ Pouvez-vous rembourser facilement le crédit ?

Pendant l’expansion de l’économie, la tendance des chefs  d’entreprise, est de se focaliser sur les ventes et/ou la production. Malheureusement, cette pratique n’est pas bonne, vous pouvez vous heurter à quelques difficultés lors du remboursement de crédit.

Ainsi, rassurez – vous que votre entreprise est rentable. Est-ce qu’elle améliore sa marge bénéficiaire, ou elle la stabilise ? En dépit, des multiples performances que connaît votre entreprise pour le moment, vous devez continuellement chercher comment améliorer vos états financiers, vos gains. En se concentrant uniquement aux ventes, vous serez A la limite, faites-vous coacher par des conseils financiers comme un comptable.